Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

à terre

posons cette ombre à nos pieds

comme ton corps  et le mien s'y enroulent

tu sais, est-ce bien ainsi que l'on s'aime?

Fairuz

 

ta main, ton bras disparaissent dans ma poitrine

en pays de connaissance

et puis vois comme tu couches ton ventre dans le mien  et comme il n'y a aucune guerre aucun épi à ce charbon

ton ombre ne demande rien et la mienne est d'accord

je t'aime

poussières  noyées

avec ce détour de catapulte qui t'allonge à la vitesse de la lumière

tu atteins le bout du monde et tu atteins le bout de moi

l'ombre avec le soir est plus grande

tu sais, est-ce bien ainsi que l'on s'aime

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article