Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

valse jardinière

 

 

à la fin de l'histoire, il y a  toujours une guitare monochrome gris

un archet  achevant une contre-basse

le jardin aux amarantes balance tout doucement

tout doux

au bout de l'histoire, toutes ces mesures de notes

la mélancolie des ivoires encense l'espace. on se déhanche, ne sachant vers quoi le coeur penche. valse informe,  le coeur n'est plus à ses raideurs.

le jardin aux bleuets balance doucement

doux

l'allant rassemble ses murmures, mélopée et promenade. faut coller-serrer encore un peu, ne pas déjà se démettre

et puis sans crier, secousse d'inadvertence,  une décélération nocturne,  des partitions indéchiffrables

le jardin aux roses chaloupe tout doucement

tout doux

voici notre histoires devenue si ordinaire avec des heures musicales où s'accrochent les espérances à chaque tige du jardin.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article