Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

tiens...

mon étrange outil dans la main. trop petit, glissant, lisse,  dont je n'arrive pas à retenir le corps. il va m'échapper. même en serrant les doigts, il s'enfuit et m'esquive.  oui lui, ma plume métal.

je prends le poisson par les cornes et j'y vais d'un petit sparadrap rose,  l'enroule là  où je pourrai 2013-05-06-11.47.52.jpggarder les doigts...

et soudain une évidence: outil  et sens du travail,  tous les deux pareils... mettre une rustine sur la chambre à air

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article