Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

portails

serrures de lumière dans les passe-partout obscurs

le ciel est fluide comme le chemin des étoffes de poussière

soleil cousu de fils blancs gisant au pied

oeil cadenassé  et mon front buté contre ton amour

l'enfilade en perspective

de pas en pas

toutes ces arches qui me voûtent à mon destin

le péristyle des gorges à franchir

courbé passager des sas

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article