Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

maintenant

ouvrir la main

un peu d'air dedans comme une autre, tendre,  au creux de sa paume.

cette ronde chair de ciel de partout me retient au monde

air et vent mes tuteurs de vivre

il faut bien des caresses pour me tenir debout, parmi les émeris humains

ouvrir la main

portance chiromancienne chenal cosmique

tous les fleuves qui y vivent emplissent mon corps des univers

la main donnée au cambouis de te connaître

ouvrir la main

sans peine sans crocheter des phalanges et des armées

et dans ce nid lire maintenant mon amour digital

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

zakane 22/06/2012 07:48


... les beaux mots d'un matin! ...


(J'ai pu trouver la clé pour monter des bouteilles mais vous n'étiez plus là! J'ai fait musique de mots tout de même.)


... votre sensible m'est proche! ...

annaj 22/06/2012 09:49



j'ai peut-être eu peur d'être ronde..,-)) j'aime aussi votre cheminfaisant