Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 18:47

 

moment sensible  aveugle au point de ne pas voir 

 

l'esprit se penche  sérieux  probable

enclin

la frivolité disponible

sois mon maître, sois quelqu'un

ce peut-être faisant école informelle.

ces amis d'expérience  vous et votre tendance 

ou bien quelqu'un d'autre

vous ?

propulsé propulseur dans ce rôle

de conseiller

demander de l'aide

peut-être  sentir

peut-être se sentir

Partager cet article

Repost0
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 07:45

 

 

 

 

le ciel ponte des coeurs de sansonnets dans les dolmens du matin

 

           toutes ces HLM en bandaison invasive

en numismate incivile je gouverne mon pécule de rêveries

quelques rayons  activent la pyrolyse des décrets du sarcophage

un morceau de fado écale les oiseaux toxiques

           j'écoute je souscris

tandis que le monôme  des idées noires sautille main épaule épaules mains dans le jardin

irrévérence ou négation maigres

         si facile ce refuge triste

 

je tire la mun' qui me reste

razzia d'étourneaux

le tapis vole



Partager cet article

Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 10:44

raie-manta.JPG

 

 

...nage une raie manta, surprise en plein vol

 

je n'arpenterai pas les allées contrites des églises

n'irai pas brisée à mes jointures en tirant mes hanches

-lourdes barques comme des sacs de sable épongeant la jetée

compter sans fin les grains de buis de mes péchés

j'ai été trop humaine

mais je ne déracinerai pas "l'arbre qui marche"

ne scierai pas mon chemin à mi hauteur

pour un demi-ciel en guise de ramure

Partager cet article

Repost0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 07:37

 

me faut repousser les fagots de l'enfer, suis si tentée par ces mutilations au feu. pour le coup je ne prononcerai plus que des lampées lunaires, un chant mobile comme flotteur spectral sur des surfaces d'eau.

j'entends le rappel des saisons primitives où s'embrouillent à souhait les dents et nos langues, baisers propices entre luxe et sexe, dévoration de rossée et d'eau.

 

j'ai l'amour mixé permutable. chaque lot d'oracles réactive sans fin mes apprêts d'absence et d'être, parlementaire bavarde naviguant entre rainure droite et séduction à la courbe, l'indice dual des balances ordinaires.

Partager cet article

Repost0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 09:19

poker poivre. voici encore un jour pommé tout rond sous l'essieu solaire. synopsis ordinaire inervé des orties du plantage quotidien, avec mon speech retors et mes phlebites capiteuses. déprime grenue et sableuse sans surprise. je me tiens à la rampe pour résorber les chutes. la régie des lumières me fourgue ses malvoisies jaunes. il fera encore un beau temps  inerte dans la carrée du Grand-Clos 16

Partager cet article

Repost0
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 15:56

 

 

 

alors étonnamment il faut 20 minutes pour faire un sauté de légumes

et 12 minutes de cuisson.

 

"...ajustez en sel et en poivre

 

...de la sauce soja et le beurre

 

...gardez-les séparément

..cinq minutes plus tard

...le chou ainsi que l'ail écrasé

...dans un wok

...aspergez d'huile de sésame

...le plus finement possible

...deux minutes supplémentaires

...séchez parfaitement

...servir tous les ingrédients parsemés de coriandre

 et encore 20 grammes de gingembre"

 

 

pour 2 personnes

à votre goût

 

 

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 17:01

m’abandonner lentement au hasard

comme ces algues ou ces fétus qui quittent la rive et qui le retenaient cousu de terre ou bridé de lacets.

laisser  tout cela à l’offrande des bras

je fais la planche sur mon destin

 ma flottille corbeille blanche souque sans rame et sans aviron

j’ai assez prononcé de sirènes, de tintamarres ou de becs

 assez rameuté de brames  dans la clairière

l’énergie du monde a reçu mon désir

qu’elle en décide

qu’elle le retire des forces en jeu ou monte l’enchantement

je suis radeau et me laisse éconduire

le hasard est peut-être exténué de mes requêtes

et j’entends bien parmi les oracles que je ne peux rien y faire

alors pour cavaler encore

le courant

mon courant d’altitude

je laisse faire.

 

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 18:35

 

 

 

 

si Dieu se met sur les pointes

et qu'il en vienne à porter le ciel sur ses bases

je laisserai mes chapiteaux aux papyrus

l'azur s'y balance

je regrette tant le fleuve

quand j'étais trinité

passante des deltas

et qu'il y avait pour chaque roseau qui monte

une volière et des nichées

 

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 12:09

serrures de lumière dans les passe-partout obscurs

le ciel est fluide comme le chemin des étoffes de poussière

soleil cousu de fils blancs gisant au pied

oeil cadenassé  et mon front buté contre ton amour

l'enfilade en perspective

de pas en pas

toutes ces arches qui me voûtent à mon destin

le péristyle des gorges à franchir

courbé passager des sas

 

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 06:37

toquée tocante, le temps breloque dans ma tête. je me dis que je l'ai je me dis que je l'ai  plus. chronos au starting block, mon coeur schnoque en socquettes s'apprête au galop. galipette galipot. faut que je me jette à plein pot. corde raide  à la corde je vis au plus court. j'étire le mollet, j'extrapole à la vire, falaise ou tarmac c'est le dernier delta vol, le plané dans la cendre, l'échappée à fond de cale. je pédale  je m'essouffle,  je bielle à la déraille. tu lèves ton pistolet, le doigt sur la gâchette, ton coeur en point de mire. je bande au sprint, tout corps tout femme. cinq quatre trois deux un!  je pompe au maximum, je te veux  je te course à l'aile. gauche droite  gauche... toquée tocante

Partager cet article

Repost0

Zig Zag Zoug

  • : Le blog de annaj
  • : poematique expiraTOIre les textes de ce blog appartiennent à son auteure et ne sont donc pas libres de droit.
  • Contact

Profil

  • annaj
  • 56 ans entre polars et poésie agenda poétique jeté sur l'aube

brèves du jour

tirer la couverture  c'est  faire de soi un cas nappé/ 11 déc.

 

pourquoi la crème des hommes, compte-t-elle si souvent pour beurre/ 3 déc

 

aucune peau ne se retourne pour des jours moins élimés/ 2 déc-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

passé futur

 

AnnaJouy

poésie

Ciseaux à puits / Polder137

Au crible de la folie / Editions Atlantique

 Ces missiles d'allégresse / Editions Atlantique

La mort est plus futée qu'une souris / en duo avec Alain Simon/ Ed. le pas de la Colombe

 

textes de chansons

Polars

La morte du lac de Pérolles

les Fribourgeois meurent-ils...

le Grand Codourey

Téléphones et sonnettes

 

en attente d'édition:

plusieurs recueils  de poèmes

nouvelles

Qui fait quoi au portique de la solitude

enfin te voilà que l'on se quitte

roman

strasbourg verticale

Archives