Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 12:04

tu as plaqué l'univers sur la porte de la chambre

lits et  déluge de fuite

glissé tes mains dans le delta

agrafé des fleuves sur le bois des palissades

puis un oiseau 

 plus rouge qu'un coeur de feu

 

tes paroles ont fouillé des mots à même la langue

goûté chaque syllabe comme des noyaux dans la bouche

et le sucre d'un jus de cerise

 

un oeil trouble  la lune

et  touche d'un cil l'âme   des puits

 

si proche que je dors dedans

Partager cet article

Repost0
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 07:28

tu n'es plus normal

méduse à la chevelure d'aspirine

extradé lointain dans d'autre vague que le mien

tes yeux n'ont plus de germes pour la terre de mon âme

dilué, tout le vif étendu

comme un vin coupé jusqu'à l'eau

je n'entends pas le feulement grave de ton arbre

je ne suis pas entrée dans tes fortins

mastoïdes saillantes

tu serres la cervelle au goutte à goutte

sécheresse emboutie dans les arcades sourcilières

tout ce malheur d'ivoire jaune aux dents

certifié Novartis abolisseur de vie

dopé aux ciments frais et blancs  des cachets

et qui raidissent ton squelette

métamorphose de métastases tristes

te voilà comme en dialyse continue 

à remplir le puits du venin et des cadavres

aucun son  aucune odeur aucun oiseau désormais dans l'armure

t'es dépiauté de toute existence parce qu'on te préfère boîte vide, carapace d'illusions à mettre à son bras,

qu'être d'infortune , un humain

je découple au burin la mort qui t'empierre

je treuille ta statue

je la monte au sommet de mes mots

je dégoupille

tombe maintenant  fracasse-toi

dedans cette gangue il y a  peut-être encore ton âme tribale.

Partager cet article

Repost0

Zig Zag Zoug

  • : Le blog de annaj
  • : poematique expiraTOIre les textes de ce blog appartiennent à son auteure et ne sont donc pas libres de droit.
  • Contact

Profil

  • annaj
  • 56 ans entre polars et poésie agenda poétique jeté sur l'aube

brèves du jour

tirer la couverture  c'est  faire de soi un cas nappé/ 11 déc.

 

pourquoi la crème des hommes, compte-t-elle si souvent pour beurre/ 3 déc

 

aucune peau ne se retourne pour des jours moins élimés/ 2 déc-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

passé futur

 

AnnaJouy

poésie

Ciseaux à puits / Polder137

Au crible de la folie / Editions Atlantique

 Ces missiles d'allégresse / Editions Atlantique

La mort est plus futée qu'une souris / en duo avec Alain Simon/ Ed. le pas de la Colombe

 

textes de chansons

Polars

La morte du lac de Pérolles

les Fribourgeois meurent-ils...

le Grand Codourey

Téléphones et sonnettes

 

en attente d'édition:

plusieurs recueils  de poèmes

nouvelles

Qui fait quoi au portique de la solitude

enfin te voilà que l'on se quitte

roman

strasbourg verticale

Archives