Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

aveugle. pour autant je crache à six pieds. il en pousse parfois des cannes blanches. tâtonnements bras tendus. autour beaucoup de tas noirs, des chapes et parfois les mites lumineuses.

mon chemin passe par le chas des insectes et des accrocs.

je ne me sers plus dans l'écuelle des gigolos en tutus de lucioles. je fonctionne au radar à chaleur. tu n'es pas de la fièvre qui guide. juste un tournis ramassé sur lui-même, un pic affolé de mouche prise dans la lampe.

tu bruisses fort, répétitions de tes ailes. tu finiras comme moi. aveugle.  pour autant, j'ignore si tu sais la vaillance des salives.

Partager cette page

Repost0

Zig Zag Zoug

  • : Le blog de annaj
  • : poematique expiraTOIre les textes de ce blog appartiennent à son auteure et ne sont donc pas libres de droit.
  • Contact

Profil

  • annaj
  • 56 ans entre polars et poésie agenda poétique jeté sur l'aube

brèves du jour

tirer la couverture  c'est  faire de soi un cas nappé/ 11 déc.

 

pourquoi la crème des hommes, compte-t-elle si souvent pour beurre/ 3 déc

 

aucune peau ne se retourne pour des jours moins élimés/ 2 déc-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

passé futur

 

AnnaJouy

poésie

Ciseaux à puits / Polder137

Au crible de la folie / Editions Atlantique

 Ces missiles d'allégresse / Editions Atlantique

La mort est plus futée qu'une souris / en duo avec Alain Simon/ Ed. le pas de la Colombe

 

textes de chansons

Polars

La morte du lac de Pérolles

les Fribourgeois meurent-ils...

le Grand Codourey

Téléphones et sonnettes

 

en attente d'édition:

plusieurs recueils  de poèmes

nouvelles

Qui fait quoi au portique de la solitude

enfin te voilà que l'on se quitte

roman

strasbourg verticale

Archives